dimanche 15 juin 2008

Un regard matinal

La ville était encore plongée dans un demi-silence nocturne. Il était encore tôt, mais l'odeur des croissants et du café avait déjà envahi mon appartement. J'attendais. Je l'attendais. Je l'avais d'ailleurs certainement attendue toute ma vie.
Elle se tenait là, devant moi, ses grands yeux bleus ne cessaient de plonger dans les miens. Curieux mélange de fatigue et de timidité, son regard matinal m'impressionait. Ses mains entourant sa tasse de café me faisaient rêver, je les imaginais sur mes joues, caressant ma peau. Je fuyais le temps, je la voulais là prêt de moi, toujours. Alors j'ai tout fait pour lui donner envie de m'aimer. Je me suis levée, puis timidement je l'ai entouré de mes bras, avant de déposer sur ses lèvres un baiser, un baiser matinal, tendre et rassurant. Un premier baiser. La douceur de son regard qui se pose sur moi, et de ses caresses me laissait muette.
Depuis ce jour, la pensée de cette étreinte, affiche sur mon visage un large sourire.

1 commentaire:

julide1501 a dit…

Coucou ! Joli texte ! Jm bcp.Bisous ! J-D